Selon le communiqué de ce principal parti de l’opposition en République démocratique du Congo, M. Kabund s’y rend pour redynamiser les activités de son parti à six mois des élections prévues le 23 décembre 2018.

La région du Kasaï, traditionnellement acquise à l’UDPS et à son feu leader Etienne Tshisekedi, connaît une sanglante instabilité depuis 2016, à la suite de la mort du Chef coutumier Kamwina Nsapu.

Après Mbuji-Mayi, le communiqué de l’Udps précise que Kabund se rendra à Ngandanjika, Kabinda et Mwene -Ditu en vue de rallumer la flamme de l’Udps .

Ce même document ajoute qu’après Mbuji-Mayi, Jean Marc Kabund à Kabund ira au Kongo central le 16 juin 2018.

Kerima