Les chiffres sont publiés par le ministère de la santé qui parle également 14 cas probables et 14 suspects.

Le nombre total de décès quant à lui est de 22 dont 8 parmi les cas confirmés.

Le ministère révèle également avoir invalidé 8 cas parmi “les 17 cas probables historiques rapportés à Bikoro”, cela après des investigations.

Il a été enregistré aussi 9 nouveaux cas suspects dont 2 à Bikoro, 4 à Iboko et 3 à Wangata.

Déclarée depuis le 08 mai dernier, l’épidémie d’Ebola touche actuellement trois zones de santé de la province de l’Equateur à savoir Bikoro, Iboko et Wangata (l’une des zones de santé de la ville de Mbandaka)

*Sammy Mupfuni*