Kidnapping de deux britanniques dans les Virunga: les FDLR démentent leur prétendue implication
Les forces armées pour la libération du Rwanda FDLR disent ne pas etre impliquées dans le kidnapping de deux touristes britanniques dans le parc des Virunga.

Réagissant aux à plusieurs accusations leurs attribuant le kidnapping de deux touristes britanniques le 11 mai dernier, dont celle d’un article publié par le le media belge Lalibre Belgique, la rébellion parle d’une mauvaise intention.

Dans un communiqué de presse les FDLR indiquent que le rapt de ces deux touristes avait eu lieu à quelques encablures d’une position de l’armée congolaise.

Ils demandent que des enquêtes soient menées pour savoir si le Rwandq n’a pas été impliqué dans ce forfait pour motif de concurence dans le domaine du tourisme.

Précisant que les kidnappeurs avaient pris la direction de la frontière rwandaise après leur forfait, ils signalent que la RDC qui abrite les mêmes primates que le Rwanda offre une meilleure tarification qui attirait les touristes du côté congolais.

Les deux touristes britanniques avaient été enlevés dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés, embuscade au cours de laquelle une garde-parc avait perdu la vie le 11 mai dernier.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.