Ebola: deux malades guéris à Bikoro

Deux malades dont les tests étaient notifiés positifs dans la zone de Bikoro ont obtenu les certificats de décharge de la maladie d’Ebola le samedi 19 mai et sont sortis de l’hôpital affirme le ministère de la santé.

Ebola est un virus extrêmement mortel. Mais lorsque la prise en charge est adaptée, il est possible d’en guérir tout comme ces 2 jeunes hommes, anciens cas confirmés d’Ebola, qui ont pu quitter l’hôpital de Bikoro ce samedi avec leur certificat de décharge et kit de réinsertion” écrit Oly Ilunga Kalenga, ministre Congolais de la santé sur son compte Twitter

Le dernier bulletin reprenant la situation épidémiologique du dimanche 20 mai 2018, est illustré par la photo d’un jeune-homme, ancien malade d’Ebola guéri et tenant entre ses mains, un certificat médical de décharge, indiquant sa guérison de cette maladie.

La première expérience de l’application du vaccin contre la fièvre hémorragique Ebola sera lancée ce matin dans la ville de Mbandaka.

Des équipes du ministère de la santé et des partenaires dans la riposte contre cette neuvième épidémie sont déjà dans la capitale de la province de l’Équateur pour lancer la vaccination, à laquelle prendre part une équipe internationale d’une traintaine de vaccinateurs ayant l’expérience dans la vaccination en Afrique de l’ouest entre 2014 et 2016.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.