La Police annonce 14 interpellation durant des manifestations estudiantines à Kinshasa

Des étudiants de l’ISTA (Institut supérieur des techniques appliquées), de l’UNIKIN (Université de Kinshasa) et ceux de l’Institut de Bâtiment et des Travaux publics (IBTP) sont descendus dans la rue pour dénoncer la hausse du prix de transport en commun dans la ville de Kinshasa.

La veille, les autorités de la ville de Kinshasa ont décidé une hausse du prix de transports en commun, créant une vive polémique au sein de la population.

Des éléments de la police sont intervenus notamment à l’ISTA et à l’UNIKIN pour disperser ces marches, tirant des belles en l’air, tout en faisant usage du gaz lacrymogène. On ignore le bilan de ces interventions.

Depuis ce matin il a été observé quelques agitations au sein de l’Unikin , IBTP et ISTA où les étudiants ont tenté de descendre sur la chaussée pour exprimer leurs désapprobations au sujet de la révision à la hausse du prix de transport en commun. Les Éléments du Commissariat Provincial PNC ville Province de Kinshasa les ont de manière professionnelle empêché de perturber l’ordre public“, fait savoir le Colonel Pierrot Mwanamputu, dans un message envoyé à POLITICO.CD.

Pour le Porte-parole de la Police, la situation est revenue au calme, annonçant un bilan de 14 interpellations parmis des étudiants et des “fauteurs de troubles”.

Au titre du bilan des interpellations administratives: 8 présumés étudiants arrêtés au niveau de l’IBTP,  6 fauteurs de troubles en provenance de Kindele [près de l’Université de Kinshasa] maîtrisés. Tous sont en train d’être verbalisés“, confirme-t-il.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.