Des étudiants de l’ISTA (Institut supérieur des techniques appliquées) et de l’UNIKIN (université de Kinshasa) sont descendus dans la rue pour dénoncer la hausse du prix de transport en commun dans la ville de Kinshasa.

La veille, les autorités de la ville de Kinshasa ont décidé une hausse du prix de transports en commun, créant une vive polémique au sein de la population.

Des éléments de la police sont intervenus notamment à l’ISTA et à l’UNIKIN pour disperser ces marches, tirant des belles en l’air, tout en faisant usage du gaz lacrymogène. On ignore le bilan de ces interventions.

Plus d’informations à venir.