PUBLICITÉ

Lubero: 18 sur 22 groupements sont occupés par des groupes armés

La révélation est faite par les coordination sur de la société civile de Lubero et Beni, deux territoires voisins en proie à des violences depuis 1995, dans une lettre ouverte adressée au président de la République en date du 01 mai 2018.

Ces structures citoyennes expliquent que ces entités administratives sont occupés notamment par les groupes NDC/R, UPDI/Mazembe, UPLC et la SDC, tous des groupes armés opérant dans le territoire.

- Publicité-

Elles revelent que dans certains villages tel qu’à Kasugho et Kagheri, « des miliciens Mai Mai ont procédé à l’installation de leur chef coutumier » avant d’ajouter que dans la plupart des regions sous contrôle de ces groupes armés, ils ont instauré des taxes et perçoivent des redevances coutumières.

Dénonçant d’autres formes d’insécurité dans la région, les sociétés civiles de Lubero et Beni invitent ainsi le chef de l’Etat à prendre ses responsabilités dans la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie du pays.

Sammy Mupfuni

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU