L‘ambassade des États-Unis à travers un tweet ce jeudi, demande aux autorités congolaises de libérer cet activiste qui selon elle, est détenu illégalement depuis plusieurs mois.

Nous exhortons les autorités à libérer les membres de FILIMBI détenus illégalement depuis décembre dernier” lance t elle.

Aux côtés de nombreux autres réactions sur la situation de cet activiste, Sindika Dokolo du mouvement citoyen Les congolais debout alerte sur l’état de santé de Carbone Beni. Selon lui, cet activiste arrêté depuis quatre mois a “une hernie, des genoux brisés et l’on craint une péritonite qui pourrait le tuer”.

Arrêté le 30 décembre dernier avec quatre de ses camarades, Carbone Beni est détenu dans un cachot de l’Agence nationale de renseignement ANR.

Après s’être plaint des douleurs permanentes depuis un temps, il a été hospitalisé d’urgence à Ngaliema.