Goma: les manifestations de la Lucha interdites par la mairie “pour raison de sécurité”

Le maire de la ville de Goma interdit les manifestations du mouvement citoyen LUCHA (Lutte pour le changement) prévues ce mardi 01 mai. L’autorité urbaine avance des raisons d’ordre sécuritaire entre autres.

La Lucha qui célèbre le sixième anniversaire depuis son existence, prévoyait une série des manifestations ce mardi en ville de Goma. Selon sa cellule de communication, il s’agit de “l’exposition de photos des victimes de se l’insecurité, de la lecture de leurs biographies.” Il était prévu également d’allumer un feu en signe du deuil devant le bureau de la poste à Goma.

Dans son communiqué, le maire de la ville de Goma justifie l’interdiction de ces manifestations par la compassion envers les victimes de la fusillade de ce dimanche au quartier Mugunga et des raisons de sécurité.

Vu le deuil qui vient de frapper la ville de Goma depuis la soirée du 29 avril, aucune manifestation publique autorisée sur toute l’étendue de la ville jusqu’à nouvel ordre” souligne le communiqué.

Au moins 6 personnes sont mortes dans la soirée de dimanche au quartier Mugunga dans la partie ouest de la ville de Goma après une fusillade par des hommes armés dont l’identité reste inconnue.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.