La MP salue “le comportement de l’UDPS avant, pendant et après son meeting”

L’ambassadeur Atundu a également félicité l’engagement de la trêve contenue dans le “récent accord signé entre le gouvernement congolais, l’UDPS et la famille biologique d’Étienne Tshisekedi sur le rapatriement du corps de l’ancien Premier ministre, qui était signé sous l’impulsion du président Joseph Kabila, garant de la nation”, selon André Alain Atundu.

Chacun doit éviter les actes ou propos qui peuvent entraver les effets bénéfiques de la trêve sur la vie nationale” a noté le porte-parole de la MP.

Pour André Alain Atundu, la non-nomination d’un envoyé spécial de la SADC en RDC est une preuve de la route vers les élections dans laquelle s’est engagée la République Démocratique du Congo.

Revenant sur la succession de Joseph Kabila, Atundu a indiqué que Joseph Kabila reste l’autorité morale de la majorité présidentielle. Quant à la désignation de son dauphin pour les prochaines présidentielles, l’ancien ambassadeur a précisé que cette question aura des réponses lors du dépôt de candidatures aux élections présidentielles.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.