PUBLICITÉ

Ituri: un rapport de l’ONU identifie cinq sites de fosses communes et plus de 260 morts depuis décembre

Du 14 au 22 mars 2018, le BCNUDH a organisé une mission d’enquête dans le territoire de Djugu (Ituri), dans le contexte de violences interethniques entre les communautés Hema et Lendu. Il ressort de la mission que, depuis décembre 2017, au cours de 56 incidents survenus dans les collectivités de Bahema-Nord, Walendu Tatsi, Walendu Djatsi, Walendu Pitsi, Bahema Banyuagi, Ndo Okebo et Mambisa, au moins 263  personnes, dont au moins 91 femmes, ont été tuées, 29 autres ont été blessées, et 120 localités et villages ont été pillés et détruits. La majorité des victimes est de l’ethnie Hema.

L’équipe a par ailleurs identifié cinq sites probables de fosses communes à Blukwa Centre et Maze/Waliba. Depuis le 16 décembre 2017, plusieurs localités du territoire de Djugu, province de l’Ituri, sont en proie à une escalade de violences continues entre ces deux communautés. Ces divers incidents ont conduit à des déplacements massifs de populations vers Bunia, Aru, Mahagi et en Ouganda.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU