Devant ses milliers des partisans à Kinshasa, Félix Tshisekedi a tenu à mettre les choses au point, notamment l’accord signé samedi dernier entre le gouvernement et son parti dans le cadre des funérailles d’Etienne Tshisekedi.

Défendant certes cet accord, Félix Tshisekedi fait néanmoins savoir qu’il n”y aura pas de trêve comme l’exige l’entente.  “La trêve politique débutera le jour où nous aurons arrêter une date pour le retour de la dépouille d’Étienne Tshisekedi“, a-t-il dit devant des partisans l’acclamant.

L’accord signé, y compris avec la famille du leader historique de l’UDPS décédé depuis le 1er février à Bruxelles en 2017, ne prévoit aucune date de rapatriement de la dépouille. Selon le même Félix Tshisekedi, cette dame sera connue très prochainement, à l’issue des travaux d’aménagement du mausolée où sera inhumé le défunt.  Le même accord prévoit une trêve politique le temps d’inhumer Etienne Tshisekedi.

Par ailleurs, le fils d’Etienne Tshisekedi a démenti être intéressé par la Primature. “Vos délégués au congrès ont voté pour moi en tant président de l’UDPS et m’ont investi candidat président de la République. Vous me rétrogradez encore à la Primature ? Notre objectif c’est d’être candidat président pour gagner ces élections“, a-t-il dit.