Papy Pungu, nouveau président de la Ligue des jeunes du PPRD

Papy Pungu Lwamba, jusque-là président de “Jeunes leaders”, va être nommé président de la Ligue des Jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) en raplacement de Patrick Nkanga Bekonda, apprend-t-on vendredi soir.

L’information a été confirmée par M. Nkanga dans un message envoyé à POLITICO.CD. Sur son compte Twitter, il remercie le président Joseph Kabila, iniatiateur du parti, pour son passage de plus d’un an à la tête de cette ligue. “Nous remercions le Camarade Initiateur de notre Parti pour le choix porté sur le Camarade Papy Pungu comme nouveau Président de la Ligue des Jeunes du Parti du Peuple. Nous souhaitons un fructueux mandat au Camarade Papy Pungu “, a-t-il écrit.

A la tête des “Jeunes leaders”, Papy Pungu est connu pour avoir envahi et occupé avec ses partisans, en février dernier, la paroisse Notre dame de Kinshasa pour protester contre l’Eglise catholique aux prises avec le camp du président Kabila; occasionnant des vives protestations.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.