Muhindo Nzagi: “la MP se reproche de quelque chose dans les massacres de Beni”

Il n’y a aucune disposition ni de la Constitution ni du règlement intérieur à l’Assemblée nationale interdisant l’examen d’une motion de défiance si elle remplit la condition requise en rapport avec les signatures“, a lancé à POLITICO.CD ce député de l’opposition.

Pour Muhindo Butondo Nzagi, l’initiative venue de la Majorité présidentielle pour arrêter l’examen de la motion de défiance contre le ministre Crispin Atama Tabe, pourtant régulière et déjà à l’ordre du jour, “est un manque de solidarité de la part du parlement aux populations meurtries du territoire de Beni“.

Le député pense que Majorité présidentielle ou le régime en place se reproche de quelque chose parce qu’il ne veut même pas qu’un simple examen sur cette question soit autorisé à l’Assemblée nationale.

Le député Muhindo Butondo Nzagi au téléphone de POLITICO.CD avec Sammy Mupfuni

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.