Muhindo Nzagi: “la MP se reproche de quelque chose dans les massacres de Beni”

Il n’y a aucune disposition ni de la Constitution ni du règlement intérieur à l’Assemblée nationale interdisant l’examen d’une motion de défiance si elle remplit la condition requise en rapport avec les signatures“, a lancé à POLITICO.CD ce député de l’opposition.

Pour Muhindo Butondo Nzagi, l’initiative venue de la Majorité présidentielle pour arrêter l’examen de la motion de défiance contre le ministre Crispin Atama Tabe, pourtant régulière et déjà à l’ordre du jour, “est un manque de solidarité de la part du parlement aux populations meurtries du territoire de Beni“.

Le député pense que Majorité présidentielle ou le régime en place se reproche de quelque chose parce qu’il ne veut même pas qu’un simple examen sur cette question soit autorisé à l’Assemblée nationale.

Le député Muhindo Butondo Nzagi au téléphone de POLITICO.CD avec Sammy Mupfuni

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…