Joseph Kokonyangi dénonce ce qu’il qualifie d’une infiltration de Moïse Katumbi dans la politique de la province du Maniema (sa province d’origine).

Pendant qu’il commentait les tumultes ayant suivi l’élection du gouverneur de la province du Maniema, Joseph Kokonyangi ministre national et cadre de la majorité présidentielle a affirmé avoir des preuves que Moïse Katumbi est entrain de vouloir “défier le président de la république”.

“Nous pensons que nous sommes infiltrés. Monsieur Moïse Katumbi est entrain de s’infiltrer dans notre province. Après avoir tué le Katanga, la CNCC, Katumbi a des tentacules ici. Nous originaires de Maniema ne pouvons pas accepter ça” a t il déclaré.

1 comment

  1. C’est troublant comme déclaration. Depuis un politique congolais aux ambitions nationales peut-il être restreint de ses droits et jouissance de son pays. Où a-t-on dénoncé que Katumbi a tué le Katanga. Katumbi s’implante, il ne s’infiltre pas. Implantée vous aussi monsieur le ministre. Cesse de flatter car cela n’est pas dans ton calibre d’homme d’État. Tu coule Kabila et tu te moque bien de lui.

Comments are closed.