Dans ce communiqué, la CENCO demande aux autorités congolaises d’enquêter afin de retrouver les auteurs du crime et de les traduire en justice conformément aux lois de la RDC.

L’Eglise catholique en RDC continue à payer un lourd tribut à l’insécurité qui règne dans le pays alors qu’elle ne travaille que pour le bien de la Nation“, a estimé la CENCO.

Selon le vicaire général du diocèse de Goma, Abbé Louis de Gonzague Nzabanita, l’Abbé Etienne Sengiyumva, serait tué par un groupe d’autodéfense communautaire(Maï Maï) Nyatura qui prétend défendre les Hutu du Nord-Kivu.

Depuis fin 2016- début 2017, le Nord-Kivu a enregistré une reprise des violences. Cette partie du pays traverse depuis 23 ans, un moment de guerre puis à l’activité des groupes armés.

Nous citons la tuerie de six gardes dans une embuscade dans la vitrine touristique de la province, le parc des Virunga.

Notons également, l’enlèvement par des hommes armés non identifiés d’un autre prêtre Celestin Ngango, qui a été libéré contre rançon et de l’exécution de trois autres civils par leurs ravisseurs dans le territoire de Rutshuru.