Les catholiques appellent la CENI à retirer “immédiatement” la machine à voter et rappellent leur ultimatum du 30 avril

Pour le Comité Laïc, ces machines risquent de plonger “inutilement” le pays dans un cycle de Violences.” “Le CLC attire l’attention des partenaires sur le fait que le manque de confiance des électeurs dans l’institution organisatrice demeure un sujet plus que préoccupant“, dit ce communiqué consulté par POLITICO.CD, et qui “exige une solution urgente“, appelant la CENI à “retirer immédiatement son projet de machine à voter.

Dans le même communiqué, le CLC rappelle son ultimatum du 30 Avril, appelant les politiques à trouver une solution avant cette date.

Cette organisation catholique avait annoncé 12 mars dernier un arrêt momentané de manifestations populaires. Dans un communiqué, le Comité laïc justifiait cette mesure par le souci d’évaluer les résultats de différents résultats produits par ces récentes actions.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.