La RDC refuse d’irriguer les eaux de la rivière Ubangi dans le lac Tchad

Lors de la réponse à une question orale avec débat, transformée en une invitation, le ministre de l’environnement, Amy Ambatobe, a précisé que la RDC ne va pas transférer les eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad.

“Le gouvernement congolais s’apprête à saisir le Conseil de Sécurité d’une manière officielle de cette position”, a -t-il dit.

Eve Bazaïba, secrétaire de la Commission ad hoc qui s’occupe du transfert des eaux de la rivière Ubangi vers le lac (projet Transqua), trouve que cette position pourrait provoquer une nouvelle guerre contre la RDC.

La députée a souligné que le gouvernement n’a jamais donné sa position concernant le non transfert des eaux.

“Qu’en est-il de l’accord signé en 2005 par le président de la République du Congo?”, s’interroge t-elle.

Pour accompagner la réalisation de ce projet, les pays de la Commission du bassin du lac Tchad(CBLT), avaient placé une armée sous régionale.

Et la députée Eve Bazaïba, s’inquiète sur la détermination de ces pays.

Notons que le Président tchadien avait dit que si le Congo ne voulait pas leur donner de l’eau, c’est par force qu’ils vont prendre cette eau.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.