Le nouveau président sud-africain Ramaphosa attendu à Kinshasa
En marge du Conseil des Ministres SADC tenu à Pretoria du 26 au 27 mars 2018 sous présidence sud africaine, le Vice premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangeres et Integration Regionale, Leonard She Okitundu a eu son premier contact officiel avec son homologue d’Afrique du Sud, Lindiwe Sisulu, nouvelle ministre du Gouvernement Ramaphosa.

Les deux diplomates ont salué “l’excellence des relations entre la RDC et l’Afrique du Sud qui sont devenues stratégiques pour l’avenir de la sous-région SADC et du Continent.”

Ils ont pris l’engagement “de porter plus haut cette relation entre pays-frères dans la concrétisation de projets communs notamment sur les plans de l’energie, la culture, l’éducation, les affaires et la sécurité en RDC, l’Afrique du Sud participant à la Brigade d’Intervention déployée à l’Est du Congo sous mandat Monusco. En outre, Lindiwe Sisulu a salué le bon déroulement des préparatifs électoraux en RDC.”

Une rencontre Kabila -Ramaphosa

Depuis son élection en qualité de président d’Afrique du Sud, Cyrille Ramaphosa, qui a hérité de la présidence de la SADC, fait le tour des pays de la sous-région. L’étape de Kinshasa est prévue dans son programme, a affirmé la patronne de la diplomatie sud africaine à Léonard She Okitundu. Kinshasa et Pretoria s’en accorderont par voie diplomatique.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.