Pour Denis Mukwege, c’est un crime que la RDC refuse de participer à la conférence de Génève
WASHINGTON, DC – FEBRUARY 26: Actor and founder of the Eastern Congo Initiative Ben Affleck (R) applauds the recognition of pioneering doctor Denis Mukwege (L) at the US Senate Hearing On The Democratic Republic Of Congo at Dirksen Senate Office Building on February 26, 2014 in Washington, DC. The committee was hearing testimony on prospects for peace in the Democratic Republic of Congo and Great Lakes Region. (Photo by Paul Morigi/WireImage)

Le gynécologue congolais qui soigne les femmes violées dans l’Est de la République, Denis Mukwege, a estimé samedi dernier que le refus de Kinshasa de participer à une conférence des donateurs est un manque d’amour des dirigeants congolais pour la population.

Dans sa déclaration face à la presse lors de la visite du commissaire européen à l’aide humanitaire Christos Stylianides, au Sud-Kivu, le Dénis Mukwege a souligné que vu l’état des malades, ce refus pour lever des fonds en faveur des déplacés en RDC est “un nouveau scandale”.

Cette conférence qui aura lieu le 13 avril à Génève s’est fixé l’objectif de lever un montant de 1,7 milliard de dollars en faveur de l’action humanitaire en RDC.

Le Premier ministre par intérim , José Makila avait justifié ce refus de participation par le fait que la crise humanitaire en RDC n’est pas aussi”excessif” que les prétendent les ONG.

Selon lui, cette aide est d’une grande importance parce qu’il y a des gens au Kasaï qui ont tout perdu, une famine annoncée, avec des dizaines de milliers d’enfants affamés, les villages détruits en Ituri.
“Si le gouvernement congolais en plus de cela, refuse à la communauté internationale de lever des fonds pour aider sa population, c’est tout à fait criminel”, a t-il ajouté.

Il a par ailleurs fait savoir que depuis fin 2016-2017, il y a une augmentation d’enfants violées par rapport en 2015 où il y avait une diminution sensible des violences.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.