Après sa tournée en RDC, Mark Lowcock, chef des opérations humanitaires de l’ONU a dressé un tableau sombre des civils et a lancé un appel à l’aide financière de 1,7 milliards de dollars pour faire face à la crise humanitaire en RDC.

Treize millions de congolais ont un besoin urgent d’assistance humanitaire. 4,6 millions d’enfants sont malnutris, la pire choléra qui frappe le pays depuis quinze ans, les abus sexuels qui concernent les enfants“, a énuméré le chef des opérations humanitaires pour le montant.

Pour les trois jours passés en RDC entre le 11 et 14 mars, Mark Lowcock a fait savoir au Conseil de sécurité qu’en un an, les besoins humanitaires dans le pays ont doublé à cause de la crise politique en cours et au retard pris dans l’organisation des élections.

Selon le chef des opérations humanitaires, tant qu’il n’y aura pas la fin des violences et une transition politique pacifique, la crise humanitaire ne pourra qu’empirer.
“Pour permettre d’atteindre 10,5 millions de congolais, 1,7 milliards de dollars seront nécessaires, soit quatre fois plus que l’année passée”, a – t- il a jouté.

Lors de la conférence des donateurs qui doit avoir lieu le 13 avril 2018 à Génève, il a souhaité une réponse de la communauté internationale à la hauteur de l’enjeu.

Jeancy Ngampuru