La situation en Ituri au centre d’une réunion de sécurité présidé par Joseph Kabila

Selon le compte-rendu transmis à la presse par le ministre de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion, Crispin Atama Tabe Mogodi, et cité par l’ACP, le Conseil a reçu le rapport de mission présenté par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité en Ituri, mission à laquelle ont également pris par le ministre de la Défense nationale, le conseiller  spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité et le commissaire général de Police nationale congolaise.

Après débats et délibérations, le Conseil supérieur de la défense a instruit l’armée et la police de rétablir l’ordre public et de consolider la paix, notamment en ouvrant toutes les routes et en reprenant le contrôle du littoral du lac Albert”, note l’ACP.

Par ailleurs, explique la presse officielle, la justice militaire devra identifier et poursuivre tous ceux qui, directement et indirectement, seront reconnus comme coupables de toutes les violences  enregistrées. “Le conseil a également décidé la mise sur pied d’une commission spéciale chargée d’examiner les problèmes  posés par les différentes forces sociales et dans leurs rapports et memoranda“, note-t-on.

Il s’est aussi prononcé pour une présence plus active du gouvernement central en Ituri afin d’aider notamment au retour des populations dans leurs milieux d’origine. Enfin, il a été décidé le recrutement et la formation des unités supplémentaires de la Police nationale congolaise. La séance de travail du Conseil se poursuivra mardi pour traiter des autres questions sécuritaires qui se posent dans d’autres provinces du pays, a fait, savoir le ministre de la Défense nationale.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.