9,2 millions USD de la Grande Bretagne à la CENI pour appuyer le processus électoral en RDC

Pour soutenir le processus électoral en Rdc, la Grande Bretagne a débloqué 9,2 millions des dollars américains, a annoncé John Murton, Ambassadeur du Royaume-Uni en Rdc à l’issue d’une rencontre avec Corneille Nangaa, président de la CENI mercredi 14 mars à Kinshasa.

L’ambassadeur du Royaume-Uni en Rdc a précisé que le fonds sera versé dans un fonds communs des parténaires internationaux qui appuient le processus politique et électoral dans le pays.

Il a par ailleurs fait savoir que cet appui de la Grande Bretagne veut montrer sa détermination pour les élections libres et l’alternance politique en Rdc.

John Murton a ajouté que ce financement est un programme le plus large qui soutient le processus politique et électoral. Cependant,il a notifié qu’un montant de 26,3 millions sera ajouté à l’enveloppe de 110 millions de dollars de la Monusco pour l’appui logistique aux élections.

Jeancy Ngampuru

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.