La réélection de Francine Muyumba à la Jeunesse de l’UA désavouée pour fraude

0
1659

Dans un communiqué publié le vendredi 19 janvier 2017 par la branche Jeunesse de l’Union africaine, la Commission de l’UA dit ne pas reconnaître les dernières élections au sein de l’Union panafricaine de la jeunesse tenues à Khartoum au Soudan.

 

« La CUA [Commission de l’Union africaine] confirme sa totale désassociation de la part de l’UPJ et ne reconnaît pas le comité exécutif actuel. En principe, l’UA est synonyme de gouvernance démocratique et de procédure régulière », affirme ce communiqué consulté par POLITICO.CD

« La CUA ne reconnaît ni ne soutient aucune procédure défectueuse ni aucune décision portant atteinte à ces principes », ajoute ce communiqué.

Le document fait par ailleurs savoir que le Comité exécutif dirigé par Mme Kayumba n’est pas reconnu par la Commission de l’Union africaine.

« Alors que nous continuons à revendiquer des idéaux de gouvernance démocratique à travers l’Afrique, nous sommes conscients de la nécessité d’enchâsser cela dans notre jeunesse et nous ne soutiendrons aucun processus qui sape les processus légitimes », explique-t-on.