Les députés européens haussent le ton contre Kabila pour « des élections crédibles » en RDC

0
1071

Dans cette résolution consultée par POLITICO.CD, les députés de l’Union Européennes s’inquiète de la situation en République démocratique du Congo, rappelant que l’année 2017 a été « l’une des années les plus violentes  » dans le pays; citant notamment de violences qui perdurent au Kasaï, au Nord et au Sud-Kivu.

Les députés européens ont également déploré que » les élections ne se soient pas déroulées avant le délai qui avait été fixé à fin 2017 », comme le prévoyait à l’origine l’accord de la Saint-Sylvestre signé en décembre 2016.

Et alors que la situation politique reste crispée, avec des manifestations annoncées ce dimanche pour réclamer notamment l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre, les députés de l’UE appellent le gouvernement congolais à crédibiliser le processus électoral. « Seules des élections crédibles constitueront un moyen de sortir de la crise », dit ce texte.

Ces députés invitent par ailleurs l’UE à « subordonner tout financement électoral à la mise en place, par le gouvernement congolais, de mesures concrètes démontrant la volonté politique manifeste d’organiser les élections le 23 décembre 2018, y compris, notamment, la publication d’un budget électoral réaliste ainsi que de garanties relatives à l’ensemble des droits fondamentaux et des libertés pour tous les partis politiques et les organisations de la société civile.«