Le ministère public a affirmé, mercredi, que  Francky  Mukadi Mutombo est impliqué dans les  attaques de différents commissariats urbains de police  et des parquets de grande instance de Kinshasa, au cours d’une audience du Tribunal militaire de garnison de la Gombe tenue à la prison de Ndolo, dans l’affaire ministère public contre la bande terroriste Kamwina Nsapu.

L’instruction  a tourné autour de l’infraction de terrorisme.  L’organe de loi a soutenu que lors de son audition, Francky Mukadi a  avoué son  implication dans l’attaque du parquet de grande instance de Matete  pour libérer les détenus sous prétexte que la constitution de la RDC n’est pas respectée.

Il a, par ailleurs, soutenu  que Francky  Mukadi avait déclaré  qu’il était adjoint de Ben Tshimanga wa Tshimanga au « Mouvement politique coutumier pour la libération » (MPCL).

En réaction,  le prévenu Mukadi a nié ces faits, avant de dire par  la suite qu’il n’est pas disposé à répondre aux questions du tribunal.

La partie civile a fait savoir, pour sa part,  que le prévenu Mukadi est en train de tourner le tribunal en dérision, en refusant de répondre à ses questions. Auparavant,  le prévenu Ben Tshimanga avait dit au tribunal qu’il n’était pas prêt à comparaître à cause de son état de santé.