31 décembre: le pouvoir accusé de “préparer la violence”
Un homme arrêté par la police, le 19 janvier 2015 à Kinshasa, en marge des manifestations contre le pouvoir de Joseph Kabila (Photo d'illustration). © AFP/Papy Mulongo
Un homme arrêté par la police, le 19 janvier 2015 à Kinshasa, en marge des manifestations contre le pouvoir de Joseph Kabila (Photo d’illustration). © AFP/Papy Mulongo

Alors que la date fatidique du 31 décembre s’approche, les mouvements de l’opposition qui ont largement apporté leur soutien à la marche des chrétiens du Comité Laïcs en République démocratique du Congo , disent craindre un “piège” du Pouvoir pour créer de la violence.

“Il y a des signaux très inquiétants, notamment du côté des services de renseignements et les forces de Kabila qui projettent de semer la confusion durant cette marche pourtant pacifique”, explique un cadre du Rassemblement joint au téléphone par POLITICO.CD.

Dans un article publié le 28 décembre, le média belge révèlent que les autorités de l’ANR prépareraient des mécanismes pour créer de la violence durant cette manifestation.

Ce jeudi, explique l’article, les réunions se sont succédées pour tenter de trouver la parade. « Les Kabilistes vont annoncer que cette marche cachait en réalité une tentative de coup d’Etat », affirme-t-on, citant une source diplomatique.

Ils vont annoncer très prochainement l’arrestation d’un militaire du nom de Malamba, qui serait le bras armé des prêtres. Il va soi-disant passer aux aveux et dénoncer tous les prêtres qui sont les moteurs de cette marche”, poursuit-on.

Du côté du pouvoir, on ne veut pas accorder “du crédit aux bruits de couloir”. Le gouverneur André Kimbuta a fait savoir que la Ville de Kinshasa n’était pas capable d’encadrer la manifestation, fournissant un certain nombre des raisons.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…