Isabel dos Santos est accusée par la nouvelle direction de la compagnie pétrolière nationale d’avoir détourné plus de cent millions de dollars en faveur des entreprises familiales pendant plus d’un an et demi en utilisant une banque privée.

L’épouse de Sindika Dokolo aurait transféré un total de plus de 135 millions de dollars (115 millions de dollars) de la compagnie pétrolière à quatre entreprises.

La nouvelle est publiée aujourd’hui par Correio da Manhã (portugais), affirmant que Sonalgol a déjà déposé une plainte auprès du Procureur général de l’Angola contre Isabel dos Santos. Le Correio da Manhã cite des sources proches au gouvernement angolais qui garantissent que le PGR portugais sera également invité à enquêter sur ce processus.

Dans un communiqué, la femme d’affaires, qui a été limogée le 15 novembre, nie les informations ces informations, affirmant qu’il s’agit d’une campagne de “diffamation” contre elle. 

Suite à plusieurs informations diffusées par certains sites Internet et chaînes d’information en Angola sur des paiements illégaux et des transferts de fonds de Sonangol EP à des tiers, nous les informons qu’elles sont fausses“, dit un communiqué qu’elle a publié aujourd’hui.