La RDC et l’Ouganda vont exploiter conjointement des gisements transfrontaliers

1
828

La signature de ce communiqué s’est déroulée à Kampala et a été  co-présidée par Ngafuna Moluni, ministre  de l’Energie et  du développement pour l’Ouganda et Ngoy Mukena, ministre des Hydrocarbures pour la RD Congo.

La signature de ce communiqué conjoint a été précédée par la tenue d’une réunion bilatérale sur les hydrocarbures qui a consisté en l’examen des accords bilatéraux de coopération pour exploitation et l’exploration des hydrocarbures, des gisements transfrontaliers communs signé le 23 juin 1990, l’avenant entre la RDC et l’Ouganda signé en janvier 2008 et l’accord de Ngurudoto/Tanzanie entre la RDC et l’Ouganda sur la coopération bilatérale signée le 8 septembre 2007.

Outre ces accords, les deux pays ont évoqué le projet de pipe-line pour le transport du pétrole brut de l’Afrique de l’Est à partir de Graben Albertine en RDC vers Tanga, en  République Unie de Tanzanie sur la côte de l’océan indien via Hoima, en République de l’Ouganda.

Salon ce communiqué conjoint, les deux Etats ont convenu d’accélérer  la mise en œuvre desdits accords dans les délais fixés, notamment par la ratification de l’avenant par la partie ougandaise et l’accord de 1990 et  son avenant par la partie congolaise.

S’agissant de la problématique du transport de pétrole brut produit dans le Graben Albertine en RDC, la partie ougandaise a pris acte et a jugé légitime l’intérêt exprimé par la RDC d’avoir l’accès au pipe-line de pétrole brut de l’Afrique de l’Est (EACOP) tel que prévu par l’accord de 1990.

L’accord intergouvernemental entre la République Unie de Tanzanie et la RDC s’est déroulé en Tanzanie. Les deux pays ont signé le communiqué conjoint qui prévoit la mise en place d’un  comité mixte de suivi, en vue d’accélérer la mise en œuvre des accords pour l’intérêt de deux Etats.

Ces accords se sont déroulés dans un climat de fraternité et de compréhension mutuelle entre les deux parties qui se sont convenues de continuer à échanger des informations dans le secteur des hydrocarbures et de travailler en étroite collaboration pour les résultats escomptés.

Avec ACP

1 COMMENTAIRE

  1. C’est du deja entendu, avec l’Angola ou en est-on? Le rwanda exploite dela le gaz methane et Kabila reve d’exploiter conjointement, nul n’ignore que pour avoir recu l’aide des voisins Kabila leur a laisse les ressources transfrontalieres…le reste n’est que du theatre de Sai sai…

Comments are closed.