jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min

l'info en continu

La Chambre des représentants interpelle Nikki Haley sur la nécessité que Kabila quitte le pouvoir

- Publicité-

Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, a été reçue mercredi par le président du Comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Ed Royce  à Washington pour discuter de son récent voyage en Afrique.

Au sujet de la République démocratique du Congo, M. Royce a loué le « solide leadership » et le  franc-parler  de Mme Haley, soulignant la nécessité de garder un oeil sur le président Kabila, qui doit quitter le pouvoir.  « En RDC, le président Kabila a présenté des raisons apparemment interminables de retarder l’élection pour choisir son successeur. Le calendrier électoral – qui a été publié après que vous ayez précisé que ce vote doit avoir lieu l’année prochaine – était une étape positive. Cependant, nous devons garder un œil attentif sur Kabila, qui doit partir » dit M. Royce dans un communiqué publié à l’issue de cette rencontre.

- Publicité-

Ed Royce, ancien proche de Conseiller de Donald Trump, a appelé le Président et le Secrétaire d’Etat américains à accentuer la pression pour obtenir le départ du président Joseph Kabila du pouvoir. Dans une lettre adressée, le 2 août 2017, au Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Rex W. Tillerson, Ed Royce a déploré la situation politique en République démocratique du Congo, tout en appelant les Etats-Unis à intervenir.

- Publicité -

EN CONTINU