vendredi, mai 14, 2021
DRC
30,478
Personnes infectées
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
3,102
Personnes en soins
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
26,601
Personnes guéries
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min

Lambert Mende dénonce la “convoitise” du cobalt de la RDC

- Publicité-

Le gouvernement congolais a dénoncé mercredi “une avalanche de pressions extérieures sur son processus électoral” dictées selon lui par la “convoitise” que suscite à l’étranger les “immenses ressources naturelles stratégiques” de la République démocratique du Congo.

Après le caoutchouc, le cuivre et le coltan, respectivement, ce sont nos réserves en cobalt qui nous valent ces intrusions malveillantes“, a déclaré lors d’une conférence de presse le porte-parole du gouvernement Lambert Mende.

Le ministre de la Communication a salué le calendrier publié dimanche par la commission électorale, qui prévoit plusieurs élections le 23 décembre 2018, dont le scrutin présidentiel.

Les Nations unies, les États-Unis et la France ont pris note de ce calendrier rejeté par l’opposition et des secteurs de la société civile, qui demandent le départ du président Joseph Kabila dès le 31 décembre 2017.

Washington demande également à Kinshasa “le respect du droit de réunion et d’association pacifiques”, alors que les manifestations sont durement réprimées.

Le communiqué (du département d’État) n’a jamais dit que l’on peut manifester en violation de la loi“, a indiqué M. Mende en réponse à une question, ajoutant que l’autorisation de manifester dépendait des autorités locales.

De son côté, la mission des Nations unies au Congo (Monusco) a rappelé mercredi qu’elle “regrettait que les élections soient encore reportées“, tout en offrant son assistance “pour organiser les élections comme prévu dans le calendrier rendu public le 5 novembre 2017“.

 

Avec AFP

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection