Bukavu paralysée par l’appel de l’opposition à une ville morte

0
1128

Les rues de Bukuvu, capitale de la province du Sud-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo sont vides ce matin. La circulation est très fluide, les banques, stations services et autres commerces restent fermés.

Les rares élèves qui s’étaient rendus à l’école ont été renvoyés, tandis que des agents de la police anti-émeutes étaient positionnés dans différents points de la ville.

Le mouvement de ville morte lancé par l’opposition et la société civile pour exiger des élections a été largement observé.

La police a dispersé une manifestation du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) mardi dans la ville de Beni. Par ailleurs, quatre civils et un policier ont été tués lundi à Goma, en marge d’une manifestation de la société civile qui appelait au départ du président Joseph Kabila d’ici fin 2017.