Nikki Haley au président du Soudan du Sud: « les Etats-Unis ne font plus confiance à votre gouvernement »

3
896

Les faits et les gestes de l’Ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU sont scrutés à la loupe. Alors que l’officielle américaine est arrivée depuis hier dans la capitale de la République démocratique du Congo, des informations au sujet de son passage à Juba mercredi, au Soudan du Sud, alimente les espoirs à Kinshasa.

En effet, à en croire la presse américain, l’ambassadrice a été évacuée d’un camp de l’ONU au Soudan du Sud, mais après avoir averti le président Salva Kiir que les Etats-Unis ne faisaient plus confiance à son gouvernement.

« Nous espérons la même fermeté à Kinshasa. Nous espérons qu’on dira la même chose à Kabila, que son règne est fini à la tête de notre pays« , clame un député de l’opposition.

La fermeté, c’est ce que prétend savoir Herman Cohen, ancien Monsieur Afrique du président George Bush père, à l’endroit de Mme Haley. « Je pense que l’ambassadrice Haley sera sévère avec le président Kabila sur des questions telles que le long retard électoral, les allégations de blanchiment d’argent au nom du Hezbollah, les prisonniers politiques et les nombreuses fosses communes trouvées dans les régions de l’opposition« , a-t-il dit via une publication sur son blog.

3 Commentaires

  1. Il fallait qu’elle avoue d’abord que ce sont les USA , qui ont créé toute cette cacophonie que vivent les sud soudanais et les congolais aujourd’hui. Ils ne font plus confiance parce qu’ils ne gagnent pas ce qui leurs étaient promis.
    D’ailleurs, Nikki doit transmettre ce message: « les sud soudanais, les éthiopiens et les congolais ne font plus confiance aux usaméricains.

  2. Après avoir manipulé Salvar KIIr et Ekmatiar pour la sécession du Sud Soudan aujourd’hui ils veulent se débarrasser d’eux le realpolitik USA. Ceux en RDC qui pensent que Nikki est venu pour leurs beaux sourires devront réfléchir, l’objectif est de faire de la RDC la base avancée de l’AFRICOM en Afrique et par là faire la main basse sur les minerais et le pétrole du Graben (ituri, parc de virunga et autres). La démocratie et le droit de l’homme passent après le business d’abord.

Comments are closed.