Pierre Lumbi et Félix Tshisekedi à Kinshasa

La principale coalition de l’opposition en République démocratique du Congo a haussé le ton mardi après la répression de son meeting à Lubumbashi, dans le sud-est du pays.

Dénonçant les arrestations de ses militants, le Rassemblement “appelle tous les congolais, de l’intérieur et de l’extérieur, à prendre la mesure de la gravité de la situation actuelle et à se mobiliser pour que nous puissions gagner ce combat de notre génération.

Puisque, dit-il,  le devoir de l’article 64 de la Constitution s’impose à tous et à chacun de nous, “Monsieur Kabila ne DOIT pas demeurer au pouvoir au-delà du 31 décembre 2017.

Le Rassemblement “demande enfin à tous les congolais à se préparer à répondre au mot d’ordre que nous allons lancer bientôt et à participer massivement à toutes les actions que nous allons entreprendre dans les jours et semaines à venir afin de reconquérir nos droits et libertés confisqués par Monsieur Kabila.

Lundi, plusieurs dizaines de militants d’opposition qui se rendaient à l’aéroport accueillir Félix Tshisekedi, chef de l’opposition, ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes à Lubumbashi, capitale du Haut-Katanga.

M. Tshisekedi a également accusé mardi la police de l’avoir empêché de quitter son hôtel pour se rendre à un meeting.

3 comments

  1. Des faux dieux qui vont nous donner des fausses ordres disent pas au delà du 31 decembre, cependant que nous Congolais qu´ils appellent nous disons que pas plus tard qu´avant decembre. L´article 64 auquel ces opposants veulent faire allusion aujourd´hui ne parle pas des opposants cet article parle des congolais groupe ou individu, et pendant que ces opposants sont allés signés un accord maintenant Kabila jusqu´31 decembre 2017, les Congolais ont dressé un procès politique en raison de l´article 64, et qu`il pleuve ou qu´il neige le peuple congolais en general va se prononcer sur les sanctions reservées aux politiques dans ce procÈs cependant que l´arrestation de Kabila par la force internationale reste un moyen pour que la sortie de cet intru ne crée plus de degats et des pertes des vies humaines. Merci

  2. Pourquoi attendre le “31 decembre”? Ne faut-il pas laisser les congolais s´occuper de Kabila dès maintenant et en finir avec lui une fois pour toute?

Comments are closed.