Quand le service courrier de l’Assemblée nationale empêche le dépôt de la pétition contre Minaku

2
933

En effet, certains députés rencontrés dans les couloirs du Palais du peuple jeudi 19 octobre par Radio Okapi, indiquent que ce service rattaché au bureau du président de la chambre basse du parlement congolais tourne à double vitesse. « Selon eux, des courriers émanant des élus du peuple ne sont pas les bienvenus dans ces services. En effet, depuis l’initiation de la pétition contre le président Aubin Minaku, ces services des courriers filtrent tout« , explique la radio onusienne.

Depuis près de quatre jours, raconte Radio Okapi, il est devenu difficile pour les députés de déposer des courriers auprès de services concernés du bureau du président de l’Assemblée nationale. Ces députés s’en plaignent et disent ne pas comprendre comment les services administratifs doivent faire les frais d’une situation politique qui couve à l’Assemblée nationale

. «Moi-même, j’ai envoyé un collaborateur déposer le courrier. Il m’a dit que les services étaient fermés », a témoigné le député Léon Mondole, cité par Radio Okapi.

De leur côté, les agents du protocole du bureau d’Aubin Minaku ont signifié aux reporters de Radio Okapi que les services des courriers fonctionnaient normalement. « Mais en réalité, tout est filtré. Si les courriers extérieurs de l’Assemblée peuvent être réceptionnés – et de la manière que les députés ignorent- les leurs ne sont pas les bienvenus« , commentent toutefois nos confrères.

«Il y a une crise due à l’examen des motions de défiance des membres du gouvernement. Cette crise paralyse, au fait, le fonctionnement de l’Assemblée depuis plus d’une semaine. Même s’il y a une crise politique, mais l’administration doit fonctionner. », explique Léon Mondole, toujours à la radio onusienne

 

2 Commentaires

Comments are closed.