Mukwege: « combien de temps la communauté internationale va-t-elle accepter de jouer un rôle de pompier, tout en sachant très bien qui est le pyromane ? »

2
1279

« On perçoit la gravité de la situation, mais ne voit pas que faire. Entre ceux qui pensent que les élections peuvent attendre et ceux qui pensent qu’elles doivent avoir lieu rapidement, il y a un fossé qu’il faut essayer de combler », dit le gynécologue congolais dans cette interview réalisée durant son passage à New York, en marge de la 72ème Assemblée générale de l’ONU.

Comme l’opposition, le docteur Mukwege accuse le camp du président Kabila de ne pas avoir respecté l’accord politique signé le 31 décembre dernier à Kinshasa. « Normalement, il aurait fallu organiser les élections avant cette date [du 31 décembre]. Mais on voit très bien que les manœuvres de Kinshasa, c’est d’éviter cette échéance. Combien de temps la communauté internationale va-t-elle accepter de jouer un rôle de pompier, tout en sachant très bien qui est le pyromane ? Ce qui se joue c’est “moi et le chaos”. Un chaos qui est préparé et qui se répand. Il y a des territoires qui sont presque complètement aux mains des groupes armés », s’interroge-t-il.

« Le 31 décembre prochain, l’accord dit de la Saint-Sylvestre, qui donnait encore une petite légitimité au pouvoir de Kinshasa, arrive à son terme. Et au-delà de cet accord, il n’y a rien » explique le docteur Mukwege.

2 Commentaires

  1. Excusez noi s.v.p en gynecologie il n´y´a pas de politique. votre accord n´a jamais donné une legitimité,car la legitimité ne se donne pas par un groupe des gens illegitimes.

  2. Vraiment chère Docteur , je suis d’accord avec votre analyse très pertinentes , dans ce pays, il y a que deux options, c’est moi ou le chaos , pourquoi le chaos , je ne jamais compris cette manière de voir des choses, un homme a une vie qui peut être interrompue à la volonté de Dieu Tout puissant; comment on arrive à réfléchir et dire c’est lui soit le chaos, le désordre .

    Donc, ce pour dire, ce moi qui va crée le chaos si seulement si vous me choisissez pas, et donc le pyromane est connu comme vous le dites, le départ d’un président doit-il créer un désordre pourquoi et surtout si, celui est hors mandat.

    La seule chose qui permet encore à ce Monsieur d’être président , c’est ni l’accord, ni la constitution, mais la population qui accepte de souffrir tout en sachant que la situation ne fait que s’empirer, nous n’avons jamais été un pays riche , mais nous risquons d’être à jamais un pays pauvre si nous réagissons pas.

Comments are closed.