Passeports: le député Munubo maintient sa demande de retrait de la mesure

1
919

Invité à s’expliquer devant l’Assemblée nationale ce lundi à Kinshasa, le vice-Premier ministre et ministre congolais Affaires étrangères a annoncé de mesures d’assoupissement de la décision d’interdire les passeports semi-biométrique en République démocratique du Congo.

Léonard She Okitundu a annoncé plusieurs mesures notamment le report de l’interdiction initialement prévue au 16 octobre 2016, pour le 14 janvier 2018. Par ailleurs, les détenteurs passeports dits semi-biométriques dont la validité court entre 2018 et 2019 bénéficieront pourront payer 100 $ pour acquérir le passeport biométrique, au lieu de 185 $.

Toutefois, le député de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) Juvenal Munubo, à la base de la convocation du ministre congolais, ne semble pas avoir été convaincu par ces décisions.

« Les Congolais n’ont pas besoin de palliatifs ou atténuations. Je ne demande autre chose que retrait de cette décision injuste. Je ne fléchirai pas devant des palliatifs… nous nous attendons au retrait de cette mesure du vice-ministre« , a-t-il lancé via son compte Twitter.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.