LUCHA rejette le “parrainage” des députés de l’UE par “principes d’indépendance, de liberté et de dignité”

Une conférence de presse s’est tenue hier  au Parlement européen pour lancer une initiative dite “originale” : 20 eurodéputés ont accepté de parrainer 20 défenseurs des droits humains congolais “en danger” afin, explique-t-on, “de leur apporter une meilleure protection dans leur combat pour les droits humains et la démocratie.

Nos organisations soutiennent – ou ont élaboré avec des parlementaires européens engagés et de tous bords politiques – un mécanisme de parrainages des défenseurs des droits humains en danger par des eurodéputés. Issus de 20 organisations de défense des droits humains et de mouvement citoyens, les activistes menacés pourront compter sur la mobilisation de leur parrains eurodéputés pour informer, alerter et mobiliser la communauté internationale sur leur sort et agir en leur faveur“, expliquaient les organisateurs dans un communiqué.

Mouvement citoyen impliqué dans la lutte pour la démocratie en RDC, le LUCHA décline néanmoins cette initiative.  “L’idée même que des citoyens Congolais, « militants » de surcroît, se fassent « parrainer » nous semble malheureuse et inappropriée, et ce, quelles que soient les bonnes intentions de ces Eurodéputés. Les principes d’indépendance, de liberté et de dignité qui font la force et fondent la légitimité de notre mouvement citoyen, et dont nous sommes si friands, ne peuvent en aucun cas s’accommoder du « parrainage » de qui que ce soit, pour quelque motif que ce soit“, clame le mouvement citoyen congolais.

Certes, le monde ne doit pas rester indifférent face au chaos sécuritaire, humanitaire, politique et social dans lequel un régime criminel et une classe politique irresponsable ont plongé le Congo, ni face à la persécution dont font l’objet les Congolais qui osent dénoncer et se dresser contre cet état des choses. A cet égard, la LUCHA apprécie à sa juste valeur l’engagement des institutions et des personnalités européennes et internationales sur la situation en RDC, spécialement sur la question des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Mais de là se faire ou se laisser « parrainer », serait-ce par des personnalités prestigieuses ou respectables, il y a un abîme que la LUCHA ne risque pas de franchir“, ajoute le communiqué publié ce mercredi.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…