Polémique entre Luzolo Bambi et les banques congolaises, accusées d’obstruction

Emmanuel-Janvier Luzolo Bambi, Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, accuse l’Association congolaise des banques (ACB) d’obstruction à des investigations que mènent ses services.Partager :FacebookX

000_Par3471192_0

Dans une correspondance adressée au président de l’Association congolaise des banques (ACB),  le conseiller spécial du chef de l’Etat congolais fait état de «manque de collaboration » des banques commerciales membres de l’ACB , ce qui l’empêche de faire aboutir ses enquêtes. Une attitude que Luzolo Bambi attribue à «l’arrogance et le mépris» de l’ACB face à son institution.

D’après sa correspondance, l’association des banques «aurait appelé les banquiers à se rebeller contre l’exécution des instruments juridiques qui autorisent son institution à contrôler l’activité des établissements de crédit».

Luzolo Bambi appelle le président de l’ACB au respect et à l’exécution de l’ordonnance présidentielle qui organise son service et rappelle au président de l’ACB la nécessité de lutter contre la fraude.

L’Association congolaise des banques contactée par Radio Okapi indique pour sa part que «sa collaboration avec le conseiller spécial du chef de l’Etat congolais en matière de bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption se passe bien».

Avec Radio Okapi.