Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

Jean-Bertrand Ewanga, député national et membre de la plateforme Alternance pour la République (AR), une des composantes du Rassemblement, a déballé Vital Kamerhe dans une interview diffusée lundi sur le site Congo Indépendant.

Nous avons lancé l’UNC avec Vital Kamerhe. L’objectif était de s’affirmer au Congo comme une force politique“, fait-il savoir dans cette longue interview. L’ancien Secrétaire général de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) accuse son ancien président d’avoir opté pour le dialogue avec Joseph Kabila, contrairement à ses conseils.

Kamerhe opta radicalement pour un dialogue avec Kabila. Je lui ai fait remarquer que nous appartenions à l’opposition“, affirme M. Ewanga, qui ajoute que Vital Kamerhe n’avait pas jugé utile de participer au conclave de Genval en juin 2016 en invoquant un souci «protocolaire». “+Si Etienne Tshisekedi est présent, il placera Moïse Katumbi à sa droite. A sa gauche, il y aura les membres de son équipe. Où sera ma place?+, me dira-t-il

C’est un problème d’égo qui l’a empêché d’aller à Genval. Voilà pourquoi nous avons décidé de ne plus le suivre“, révèle Jean-Bertrand Ewanga, qui est aujourd’hui proche de Moïse Katumbi.

Il annonce que le pouvoir le courtisait et non Vital Kamerhe: “Pour la petite histoire, raconte-t-il, lors du dialogue organisé à la Cité de l’Union Africaine, j’ai été surpris qu’on me fasse des propositions. +C’est toi que le président de la République cherche. Il ne veut pas de Kamerhe+, me dira-t-on.

AU sujet de son départ de l’UNC, M. Ewanga lance: “Je ne pouvais pas dire non devant mes interlocuteurs. Je suis allé voir Vital Kamerhe. + C’est ta tête qu’ils veulent, lui ai-je dit. Je ne suis pas prêt à suivre Kabila dans son ambition de s’accrocher au pouvoir+. Pour toute réponse, Kamerhe me dit : « tu te laisses manipuler ». C’est ainsi que j’ai démissionné.

9 commentaires
  1. Vous etes tous des politiciens, le matin vous dites ça et le soir vous parlez d’autres choses, nous vous connaissons car ceux-là qui avaient accepté le dialogue de la cité de l’UA et les autres là de la CENCO, tous vous avez fait l’erreur et celle-ci a été récupérée par la MP.
    L’avenir nous dira quelque chose.

  2. Faire l’erreur, c’est normal pour les hommes, c’est complètement naturel mais VK, lui , il a persisté dans l’erreur et ce , pendant très longtemps, ça s’est diabolique. Donc je suis d’accord EWANGA, mais je ne suis pas naïf au point de penser tous ce qu’il raconte est parole d’évangile. Mais , la réalité est que VK a fait énormément des mouvais choix , KATUMBI est venu dans l’opposition après KAMARHE, mais il est plus respecter par les opposants et la population que ce dernier. Parce qu’il a su avoir une attitude, une manière de faire les choses que VK doit encore cherché.

    1. Il y’a lieu de s’arreter et de se poser les vraies questions: Que veut dire Dialogue? Dialogue de la cite de l’UA et Dialogue de Cenco, ne s’agissait t’il pas de discuter avec Kabila? Que ce soit initie par Kamerhe ou encore Tshisekedi ou meme si c’etait Katumbi…. Remettons les choses dans leur contexte. Il y’a une guerre de leadership au sein de l’opposition Congolaise et qui malheuresement offre de l’avantage a la MP et Kabila. Tshisekedi avait t’il plus le droit de dialoguer secretement avec Kabila a Venise, Ibiza, etc .et ce avant meme le dialogue de l’UA? Kamerhe avait-il moins le droit de dialoguer secretement ou publiquement avec Kabila? Tout a fait d’accord avec le fait de souligner “l’Ego” de Kamerhe comme raison pour ne pas participer au conclave du rassemblement. Mais n’empeche que la question sur la place reservee a l’UNC a eu lieu d’etre. Chose que le MLC a aussi fait. Nous avons tous ete temoin des actions menees par la dynamique de l’opposition avant l’avenement du rassemblement. Mais qu’est elle devenue aujourd’hui? A qui cela profite? une annee seulement apres la creation du rassemblement, qu’en est il aujourd’hui? Aucun leader (politique, economique,etc) a travers le monde n’accepte de faire alliance avec un autre sans savoir la position qui lui sera donnee. Ewanga a choisi Tshisekedi et Katumbi plutot que VK et il en etait libre. Un choix, ca s’assume.

  3. Qui dit vrai?jean bertrand Ewanga n’est-t-il pas entré de montrer aux congolais qu’il est tousjours opposant après qu’il soit roulé par la majorité.Ça fait honte pour la classe politique congolaise,qui se fait manipuler à cause de l’argent et oublie l’interét de la nation.

    1. Mes gens oublient le rôle que la dynamique a joué pour faire échec à la tentation de modifier la loi électorale. Dans cette plateforme Kamhere en était le plus grand leader. En ce moment-là l UDPS négociait en cachette avec Kabila. L arrivée de Moise Katumbi a fait explosé l opposition et s est réorganisée autour de Moise Katumbi. Tout le monde sait c est par coup de dollars. Aujourd’hui quelle est l impact réel du rassemblement?
      Sans cet échec faite grave à la dynamique avec Kamhere et les autres leaders, Kabila serait déjà dans le troisième mandat.
      Pourquoi les gens veulent que Kamhere se range derrière Katumbi?
      Concrètement, si est ce que Genval a donné? il y a Tshibala, Olengankoy qui viennent tous du rassemblement…
      Est ce toujours la faute de VK?

  4. Ewanga était où avant l’UNC, il fait du vagabondage politique cet individu.
    Qu’il aille au diable.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.

Éboulement de Tara : les condoléances de Paul Biya qui entraînent la furie des internautes sur Joseph Kabila

A peine dix jours après un éboulement de terrain qui a officiellement…