« Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila » (Dokolo)

10
1065
Isabel dos Santos et Sindika Dokolo avec le Président et la Première Dame de l'Angola. CREDIT FB.

Mobiliser les Congolais. Tel est le principal objectif que se fixe l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo, qui a initié le mouvement « Congolais debout ». Invité ce matin à Radio France Internationale (RFI), il affirme, citant l’article 64 de la Constitution, que « les Congolais ont le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui exerceraient le pouvoir en violation de la constitution« .

M. Dokolo accuse par ailleurs président Joseph Kabila d’avoir « saboté les accords de la Saint-Sylvestre« , accords signés le 31 décembre dernier et qui exigent la tenue des élections « avant la fin de l’année en cours ».

« De la même manière qu’il [le président Kabila] a instrumentalisé les institutions pour se maintenir au pouvoir, de la même manière qu’il a saboté délibérément les accords de la Saint-Sylvestre (…) qui lui accordaient une année pour organiser les élections, ce qu’il n’a pas fait », dit-il.

Pour lui, c’est important « d’expliquer au plus grand nombre de Congolais possible, la réalité juridique de cette situation, les implications qu’elles ont. »

Au sujet de sa relation avec le président angolais, Eduardo Dos Santos dont il est le gendre, Sindika Dokolo affirme faire « la part des choses », expliquant néanmoins que le sentiment de « frustration » au sujet de la RDC ne laisserait pas le président Dos Santos indifférent.

« Je ne pense pas qu’il s’agisse uniquement de l’Angola, mais de tous les partenaires du Congo. Je ne vois pas, aujourd’hui, dans la Communauté internationale, [chez] les observateurs ou qui que ce soit, qui accorde le moindre crédit à Monsieur Kabila« , repond-t-il à la question de savoir s’il l’Angola allait s’impliquer pour obtenir le départ du président Kabila.

10 Commentaires

  1. BIEN DIT CHER COMPATRIOTE SINDIKA DOKOLO.

    LE ROUBLARD SE CRAMPONNANT AU SOMMET DE NOTRE PAYS DEPUIS 16 ANS N’A AUCUN INTERET A RESPECTER NOTRE CONSTITUTION, SURTOUT EN SES PRESCRITS DES LIMITES DE MANDATS.

    CE ROUBLARD ET SA FAMILLE D’INTRUS TANZANIENS ONT PRIS GRAND GOUT A LEUR ENRICHISSEMENT ILLICITE VIA BRADAGES ET DETOURNEMENTS ET ILS S’ARROGENT LE POUVOIR A TRAVERS TRICHERIES, CORRUPTION, HARCELEMENTS ET ASSASSINATS.

    L’ARTICLE-64 EST CLAIR COMME L’EAU DE ROCHE:

    SON SURSIS EXPIRANT LE 31 DEC. 2017 SELON LE COMPROMIS DE ST SYLVESTRE, KABILA ET SA BANDE DOIVENT DEGUERPIR; ET DE FORCE SI NECESSAIRE.

    • Le 31 décembre 2017? En vous basant sur l’Accord de la Saint Sylvestre, je pense qu’il faut pousser la logique plus loin…Vous ne devez pas affirmer une chose et son contraire: l’Accord prerappelé explicite la situation au cas où les élections ne sont pas organisées à cette date.

      • Ce Sindika Dokolo devrait commencer par ballayer devant sa cour. Sait-il comment son beau-père est resté au pouvoir pendant 3 décénies. Sait-il comment son épouse qui est la fille de Santos a amassé des millions dans un pays où les gens continuent à mourir de la malaria faute de soin? sait-il comment son beau-père est actuellement le président le plus riche du monde? sait-il comment la grande-soeur de son épouse est devenue la femme la plus riche d’Afrique? dans un tel environnement, Sindika peut-ii nous dire qu’il a gagné honnêtement sa fortune?
        Il est vrai que les politiciens congolais ont besoin des leçons de morales mais pas celles qui viennent des gens qui ne sont pas du tout propres.

        • je vois que tu es malade,qu’est-ce qu’il a avoir avec la conduite de son beau-père?. Peut-être celui qui a conseillé ce dernier de quitter le pouvoir.
          IL vs a dits qu’il approuvait ses idées? il ne faut pas dire n’importe quoi.

        • Je ne sais pas si vous etes congolais ou rwandais,si vous etes rwandais rentrez chez vous . Si vous etes congolais ,je vous souhaitez d’apprehender une profond reflexion sur l’etat de votre pays

      • Tu sembles faire reference au cas de « Force Majeure » dans cet Accord avec prorogation (consensuelle) de Transition.

        Mais « Force Majeure » sous-entend de cas hors-controle des signataires, et surtout suppose une « Bonne Foi ». Hors, ton Kabila, un roublard-connu, ne manifeste aucune bonne foi dans queconque Accord.

        Pire, son faux Arrangement Particulier d’Avril qu’il fit signer par le biais de ses plantons Minaku et Kengo etait deja une violation flagrante du « vrai » Compromis de la St Sylvestre. Ainsi donc, le « Sursis » dont Kabila beneficie jusqu’au 31 Decembre est une dispensation trop genereuse pour ce felon et felin qui devrait deja deguerpir.

        Si tu peux donc mieux reflechir, il n y a pas contradiction dans ma logique ci-dessus.

  2. PRÉPARONS L’ APRÈS -LIBÉRATION.
    La France occupée par l’ Allemagne Nazie de 1939 à 1944 n’ a pas attendue de libérer Paris (dernière ville ) mais s’est préparée à Alger et Brazzaville (capitale de la France libre).

    À l’instar de la Chine qui s’est hissée en 60 ans (1949-2009), de pays pauvre à la deuxième puissance du monde,;
    Débattons et proposons au lieu de se focaliser sur le changement du chauffeur, du capitaine ou du pilote sans changer le moteur et l’épave.

    UN PAYS QUI OUBLIE SON PASSÉ SE CONDAMNE À LE REVIVRE disait Winston Churchill, 1er ministre Britannique pendant la guerre de 1939-1945.

  3. Tout citoyen congolais a le devoir de défendre sa patrie et l’article 64 de la constitution donne ce droit à tout fils digne de ce pays! Vu le potentiel naturel dont la RDC est dotée, ce pays devait être la locomotive de toute l’Afrique! Mais par la faute de prédateurs et ennemis de notre peuple, la RDC est devenue la rusée de tous. La classe politique corrompue s’enrichit de façon rocambolesque pendant que le peuple et le pays s’appauvrissent davantage. Toute l’Afrique et tout panafricain devait exiger l’alternance en RDC afin de permettre à la RDC de Tshisedeki de jouer le rôle qui lui incombe au concert des Nations. Cette classe politique au pouvoir est une honte pour la mémoire de Lumumba et des pères de l’indépendance qui entonnaient à l’unisson un certain 30 juin 1960: COURBONS NOS FRONTS LONGTEMPS COURBES ». On accède pas aux plus hautes fonctions publiques pour s’enrichir, mais plutôt pour servir! Je suis entièrement du même avis que Mr Sindika quant au peu de crédit dont peu jouir Joseph Kabila de la part de ses pères consciencieux et dignes de panafricanistes!

    • oui oui je suis très touché du faite que dans notre pays la RDC il n’a jamais eut la passation du pouvoir ! je me dis que Mr KABILA a raté un grand Rendez-vous ! il allait marqué son histoire en procédant pour la première fois a la passation du pouvoir ! et resté sénateur a vie ! voilà ont allaient l’appeler père de la démocratie ! mais hélas ! c’est catastrophique !

Comments are closed.