« La milice Bana Mura » était « souvent accompagnée par des officiers des FARDC » lors des attaques

3
1336

Sur Radio France Internationale (RFI), Scott Campbell, le responsable de l’Afrique centrale du Haut-Commissariat fait des révélations accablantes sur les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), dans les exactions commises durant cette crise.

« Selon les témoignages, des victimes nous ont très clairement dit que lorsque la milice Bana Mura arrivait dans leur village pour effectuer des attaques, ils étaient très souvent accompagnés par des officiers des FARDC [Forces armées de la RDC] ou la police ou encore des officiels locaux« , révèle-t-il .

Ce rapport, de 115 pages et publié le 10 août, également consulté par POLITICO.CD, revient également sur les circonstances de la mort de Zaida Catalan et Michael Sharp, deux experts de l’ONU assassinés dans la région en mars dernier.

Les experts onusiens disent ne pas exclure l’implication de différents acteurs (favorables ou non au gouvernement), les factions Kamuina Nsapu, d’autres groupes armés et les membres des services de sécurité de l’Etat.

« Michael Sharp et Zaida Catalan ont été exécutés par un groupe hétéroclite d’individus dont l’identité n’avait toujours pas été établie au moment de l’établissement du présent rapport », lit-on dans le document.

M. Campbell corse l’addition, en rappelant que, par le passé, les forces congolaises de maintien de l’ordre ont agit avec des « différents groupes armés, parfois à des fins économiques pour contrôler une certaine zone, parfois en complicité avec l’exploitation minière ou l’exploitation d’autres biens. »

« Dans un contexte où souvent l’impunité règne, effectivement ce que nous avons vu dans les Kasaï nous rappelle tristement l’Histoire. Nous avons effectivement documenté cette complicité entre les Forces de maintien de l’ordre et certains groupes armés à l’est du Congo, comme nous le voyons aujourd’hui dans les Kasaï« , explique-t-il.

3 Commentaires

  1. Tous les Congolais le savent. Kabila a commis un genocide envers les Kasaiens. Il a fait la meme chose dans l Est. Jamais il ne pourra obtenir la confiance des Congolais. Cpi c est sa place.

  2. La MONUSCO et Kabila massacres les Congolais depuis des années, ils ont assassinés lâchement les deux enquêteurs onusiens qui sont des témoins gênants. Les Kamwina Nsapu n’ont vraiment aucun intérêt de tuer des enquêteurs. Avant son assassinat par la milice gouvernementale Bana MURA,

Comments are closed.