«Les Congolais debout» est le nom de mouvement citoyen lancé par Sindika Dokolo, homme d’affaires congolais et gendre du président angolais. Justin Bitakwira, ministre de Développement rural et leader de l’Opposition citoyenne monte apprécie peu l’idée.

Habitué aux polémiques, le minsitre Justin Bitakwira accuse Sindika Dokolo de vouloir renverser les institutions légitimement établies. «Quand on s’appelle mouvement citoyen, on ne s’appelle pas rebelle. Aucun mouvement citoyen n’est rebelle. Aucun mouvement citoyen n’appelle à la violence, aucun mouvement citoyen n’appelle au renversement des institutions», lance-t-il

Interrogé sur TOP CONGO FM, il estime que le mouvement citoyen de Sindika Dokolo est l’œuvre «des tireurs des ficelles» tendant à nuire au régime en place.

«Nous avons appris que, par instigation de certains représentants de la Communauté internationale à Kinshasa, un méga mouvement citoyen est créé. Il réunit la Lucha, Les Amis de Nelson Mandela, Filimbi, Acaj, Asadho et du Rassemblement pour essayer de créer l’insurrection et comploter contre les institutions», ajoute-t-il.

Jurant sur la tête de sa grand-mère, Justin Bitakwira prétend connaitre «le jeu de Sindika Dokolo et ses alliés».
«Nous savons tout ce qu’ils font. Si c’est pour détruire le pays, nous mettrons ce mouvement citoyen hors d’état de nuire. C’est certain et ma grand-mère sera devant», avise-t-il.