Golgotha pour Tshibala à la fonction publique!

7
956
Rassemblement des fonctionnaires à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Réunis en Assemblée Générale à la place Golgotha vendredi 21 juillet 2017, les agents et fonctionnaires ont unanimement décidé leur entrée immédiate en grève, dont la levée est, selon les concernés, conditionnée par le paiement effectif du salaire de juillet au taux de 1450 FC pour 1 dollars prévu dans la loi budgétaire 2017.

« Le premier ministre doit respecter sa parole avant la levée de la grève« , scandaient les fonctionnaires.

A noter que l’intersyndicale des agents publics de l’État a pour sa part demandé aux agents de patienter jusqu’à mardi:  » Nous sommes en négociation avec le Gouvernement et nous attendons sa réponse après le prochain conseil des ministres,  » a expliqué son porte-parole.

Cependant, le climat social aggravé par la flambée des prix ne semble pas donner beaucoup de chance d’attendre de la patience de la part des agents de l’État.

Aline Engbe

7 Commentaires

  1. Quand certains personnes qui passent sur les chaînes privées pour défendre le pouvoir illégitime en comparant certains cas de gouvernance avec les pays européens comme la France, je me demande si ces journalistes ont fait la bonne lecture de leur pays la RDC? En France les ministres cités dans les affaires de la justice démissionnent immédiatement , il faut regarder depuis le nouveau gouvernement était mis sur pied , combien de ministres sont partis pour le respect de la française et son peuple.
    A Kinshasa le pays est devenu de l’arrangement entre les amis, comme le pays est propriété privée de Kabila et ses amis, beaucoup de criminels dans le gouvernement et dans les entreprises publiques.

    Olengha Ngoy à la CNSA c’est une récompense entre amis, c’est triste que Kabila soit à la tête du grand Congo. Le voyage est court dans cette aventure humiliante.

  2. Nous devons tous être début pour barrer la route à ces bandits qui n’ont aucun sens politique ou l’homme d’état. Arrêtons tous ,jusqu’au départ de ces criminels à la tête du pays, les mamans les bébés en mains, les écoliers , enseignants, professeurs, médecins, infirmiers , donc tous les services mettons nous début, la police et l’armée ne vont pas nous tuer car nous réclamons la justice pour eux et leurs familles qui sont parmi nous.

    Il faut que l’Europe et l’Amérique renvoient au Congo les familles de ces criminels à la tête du pays, car eux ont l’argent pour soigner leurs familles ici au Congo.

    Qu’elles viennent sentir ce que leurs parents, frères à la tête du pays font contre la nation et sa population.

    C’est triste les africains font souffrir leurs frères pour le pouvoir sans issue.

  3. A mentira tem perna curta, comme disent les portugais… Tshibala se croyait dans un série télévisé ou il peut mentira comme dans une mise en scene, mais dans la politique il doit faire face a la réalité….

Comments are closed.