Même Kabila a reconnu ce que la CENCO déplore, affirme Thomas Lokondo

3
954

Député de la Majorité présidentielle, Henri-Thomas Lokondo estime que le tableau très peu reluisant de la situation socio-économique et politique peint par les prélats catholiques résume le point de vue de la majorité des Congolais.

« La corruption, l’évasion fiscale, les malversations financières, le coulage des recettes, l’insécurité généralisée à travers les provinces ne sont pas des faits nouveaux pour nous. Qui peut nier aujourd’hui que le pays va mal tant sur le plan politique, économique et social? » s’est-il interrogé sur Radio Okapi.

Pour lui, « les évêques de la CENCO n’ont répété que ce que tout le monde sait. Ce que nous avons régulièrement dit à l’Assemblée nationale« . Il est d’avis que l’appel des évêques interpelle tout le monde.

Thomas Lokondo a estimé que même le Chef de l’Etat, devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis Congrès lors de son discours sur l’état de la nation, a reconnu ce que les évêques déplorent.

Il est important d’accepter avec «humilité et patriotisme le constat juste des évêques qui résume d’ailleurs le point de vue de la majorité du peuple Congolais», a-t-il indiqué.

3 Commentaires

  1. Vraiment, il faut un tableau et une craie pour savoir que la situation va mal dans le pays, les évêques ont dit tout haut ce que certains membres de la majorité et le peuple ne font que répéter.
    1 dollar Américain pour 1.500 Fc

Comments are closed.