Bruno Tshibala: la fête qui passe (un peu) mal

8
990

La communauté des ressortissants de la région du Kasaï ont eu la mauvaise bonne idée de célébrer ce dimanche à Kinshasa, la nomination de Bruno Tshibala, un membre de leur communauté, au poste du Premier ministre. Un événement qui passe à l’attrape du web congolais.

Les internautes, notamment sur les réseaux sociaux, n’ont pas manqué de dénoncer ce « célébration festive« . Chacun y est allé avec ses raisons « Bruno Tshibala célèbre la montée du taux de change et la dégradation du niveau de vie de la population, qui se détériore tous les jours« , lance un internaute sur Twitter.

Les moins gentils n’ont pas hésité de faire remarquer qu’il s’agit d’une fête des ressortissants d’une région touchée par des exactions depuis plusieurs mois. « Ma RDC. C’est triste. Au Kasaï, les gens meurent. Mais à Kinshasa, ses ressortissants fêtent« , regrette un autre.

 

En effet, les Kasaï sont en pleine crise sécuritaire et humanitaire depuis l’année dernière. Plus d’un million de personnes ont été forcées de fouir les atrocités des affrontements entre l’armée et les miliciens du Chef coutumier Kamuina Nsapu. On compte pas moins de 3000 morts rien que durant l’année 2017. Les femmes représentent 52% des personnes déplacées, alors que la majorité des déplacé a moins de 18 ans, affirme notamment le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH)

Néanmoins, le sujet a été abordé pendant cet événement dénoncé. Le gouverneur du Kasaï Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji, qui est à l’origine de la rencontre,  a également plaidé auprès des ressortissants de cette province pour une assistance aux victimes, ainsi qu’une participation dans la recherche des solutions notamment économiques.

 

8 Commentaires

  1. Vous citez ci-dessus le trafficant de diamants Ngoy Kasanji, l’echantillon pimpant de la fourberie, traitrise et mediocrite de politi-chiens Kasiaens en particulier, et Congolais en general.

    Ce meme Ngoy Kasanji etait aussi l’initiateur des festins celebrant le bombardement de son ex-copain diamantaire Samy Badibanga a la Primature.

    Ces festins au champagne continuent tandis que de cadavres moisissaient et pourissaient dans de fosses comunes dans sa Province, victimes de la barbarie du chef du regime PPRD-MP dont fait partie Ngoy et autres criminels-jouisseurs vomis.

    • Vous avez tout dit,Mr Boniface Yangambi
      J’y ajoute qu’au même moment qu’ils fêtent avec honte leur nomination,qu’a Ngandajika,dans la Province de Lomami,un autre Gouverneur est en train de spolier la population.Selon un post d’un activiste sur place,il fait mayer une taxe »denommee touristique » a tout individu qui se rend au Katanga.C’est ca la joie de ces ventriotes

  2. Etre brillants à l’école ou académiquement ne veut pas dire l’être nécessairement dans la vie de tous les jours.
    Le lettré en RDC reste un danger pour ces compatriotes.

  3. Le premier ministre Tshibala a connu le dénuement derrière le sphinx de Limete, laissons le profiter de la vie mondaine qu’il rêvait.

    • Je remarque que sur la photo en retrouve LUMANA à ses côtés, Tshibala est censé être toujours l’UDPS pourquoi ils y a personnes de son partis même du aile OLENGANGOY assis à ses côtés. ça prouve le monsieur a pas seulement quitter l’UPDS et maintenant il est à la MP

  4. quand j’avais 20 ans je chantais; badia nsusu, badia maki mokolo ezali bako wela nzungu ya madesu hehehehe aaaah ngayi le prophète noir

  5. Cela s’appelle LE PEUPLE D’ABORD. Sacré congolais, qu’est-ce qu’il est pathétique!
    Le Dalaï Lama a raison de dire, je cite : « Si tu veux connaître quelqu’un, n’écoute pas ce qu’il dit, mais regarde ce qu’il fait. » Fin de citation. Qui vivra verra. – Je ne faisais que passer.-

Comments are closed.