Bruno Tshibala, membre du Rassemblement/Kasa-vubu, a affirmé ce samedi que c’est le président du Conseil des sages de sa coalition politique qui sera désigné président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA).

Le Premier ministre congolais a fait cette annonce à l’occasion du premier anniversaire de la signature de l’acte de Genval, célébré ce samedi 10 juin à Kinshasa.

Un an après sa création, le Rassemblement a obtenu des progrès significatifs en faveur de notre peuple. L’on peut citer la conclusion de l’accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016, la mise en place du gouvernement d’unionale nationale dirigé par le Premier ministre issu du Rassemblement, en ma personne; et bientôt, la mise en place du CNSA, qui sera présidé par notre camarade Joseph Olenghankoy“, a dit M. Tshibala, citant l’accord de la Saint-Sylvestre.

Organe censé superviser le processus électoral en cours, le CNSA est au coeur d’une bataille entre plusieurs factions de l’opposition qui souhaitent le diriger. Vital Kamerhe, à la tête de l’opposition signataire de l’accord du 18 octobre dernier à la Cité de l’Union Africaine, ainsi qu’Eve Bazaïba, Chef de file du Front pour le Respect de la Constitution y affrontent l’opposant Joseph Oleghankoy.

De son côté, le président Joseph Kabila a initié le processus de la mise en place de cet organe de supervision du processus électoral et de la transition en cours, le 13 mai dernier. Le Chef de l’Etat avait alors demandé aux parties prenantes de lui fournir leurs listes de délégués endéans 48h.

Selon l’Arrangement particulier signé le 27 avril dernier à Kinshasa, Joseph Kabila a finalement eu un pouvoir discrétionnaire tant pour valider les 28 membres du CNSA, que le président de l’institution. Le Chef de l’Etat avait alors 15 jours, après avoir reçu toutes les listes, pour officialiser la mise en place définitive. L’annonce devrait intervenir incessamment.

11 comments

  1. Un Premier Ministre Venu Frauduleusement Qui Connait Tshibala Sur La Scene Politique Congolaise ? Nous Voulons Un Leader De l’opposition à ce poste du CNSA Qui Doit Faire Le Suivi Régulierement du processus électoral on ne peut pas être comptable et caissier .

    1. Et qui connaît Tshisekedi? il vient à peine de se faire connaître politiquement. On ne sait rien de lui, ni ses réalisations politiques ni son parcourt et encore moins son passé académique et scolaire.

    2. Pas etonnant d’entendre cet Opportuniste continuer dans sa logique d’ Haute Trahison. Quelle insulte aux Congolais qui veulent en finir avec ce regime vomi…!

      Se referrer a l’escroquerie de signature du pretendu Arrangement Particulier conferrant tous les “vrais” pourvoir au tricheur de Kingakati comme “progres”, te ce pour un peuple meurtri par 16 ans de la Voyoucratie de son nouveau-mentor Rwando-Tanzanien, re-confirme ici que Bruno Tshibala en sortant du cachot de Makala souffre severement du “Syndrome de Stockholm” !

      En fin de comptes, ce mec ne controle rien, puisque le boulanger de Kinagakati maitient ses griffes sur le Parlement, la BCC et les ministeres (inclu Interieur, AffairesEtrangeres, Defense, Justice, Finances, Mines) qui valent. Tshibala se rejouit seulement de pouvoir satisfaire aux besoins de son ventre, et ceux de ses copains-traitres dont les Olengankoy et Lisanga.

  2. Retour d’ascenseur Olenga Nkoy Soutient Bruno, Bruno soutient Olenga Nkoy.!
    Lisanga Ba ndoki ya Rdc mais Bruno n’est doit pas oublier qu’il s’appelle. NKOY donc traître un individu sans scrupule prêt a sauver son ventre anytime.

  3. la RDC mérite mieux que Olenga Nkoy! Pourquoi continuer à se moquer du peuple congolais en lui imposant des hommes sans profil!
    restons tout de mêmes humbles, le moment de l’excellence est enfin arrivé et la médiocrité doit finir avec l’ère Kabila

  4. Les oiseaux de même plumage! Lui même Tshibala a accédé à ce poste par la traîtrise non!? C’est naturellement qu’ils se soutiennent mutuellement, soit la somme de deux médiocrités donnera quel résultat?

  5. Il seras toujours ainsi si le peuple RDCongolais ne se résous pas à une révolution qui mettras fin à toute ses bêtises que font ces imbéciles.
    Le peuple Congolais doit déterminer ce qu’il veux et définir la marche à suivre.
    Il est plus que temps de mettre fin à tout ça, les Congolais ne sont pas des marionnette.
    C’est notre avenir, l’avenir de nos enfants qui est en jeux; si la musique de…, la bonne bière Primus, les prostituées, les belles voitures, les fringes, les voyages en Europe suffisent pour vous pour dire que la RDC est mieux ainsi tant mieux pour vous
    un état, une nation, une société, la justice, la démocratie, le développement, la justice sociale c,est sont des concepts de l’évolution si les Congolais ne le sont pas encore il faut attendre encore 100 ans pour qu’ils se mettent à la marche comme les autres nations dans le monde, le Rwanda par exemple.

  6. Pas etonnant d’entendre cet Opportuniste continuer dans sa logique d’ Haute Trahison. Quelle insulte aux Congolais qui veulent en finir avec ce regime vomi…!

    Se referrer a l’escroquerie de signature du pretendu Arrangement Particulier conferrant tous les “vrais” pourvoir au tricheur de Kinagakati comme “progres” pour un peuple meurtri par 16 ans de la Voyoucratie de son nouveau-mentor Rwando-Tanzanien confirme que Bruno Tshibala en sortant du cachot de Makala souffre severement du “Syndrome de Stockholm” !

Comments are closed.