jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min

l'info en continu

Dans le Kasaï, un Kabila très muet!

- Publicité-

C’est finalement le mardi 30 mai que le président Joseph Kabila a finalement foulé le sol de Kananga, capitale du Kasaï-Central, épicentre des affrontements entre l’armée et les miliciens Kamwina Nsapu, dans un conflit qui prend des dimensions inquiétantes. 

Visage fermé, sérieux, le président à symboliquement serré entre autres la main de Jacques Kabeya, nouveau chef Kamwina Nsapu, intronisé en avril dernier dans le souci de mettre fin à ce conflit sanglant, déclenché à la mort de son oncle, lors d’une opération policière en août 2016.

- Publicité-

Si tôt arrivé, le Président y est resté deux jours, avant de regagner la ville de Mbuji-Mayi voisine. Joseph Kabila n’a cependant pas eu de meeting à Kananga comme prévue. La rencontre avec la population a été annulée à la dernière minute. Le Chef de l’Etat a préféré s’entretenir avec les forces vives et les chefs coutumiers de cette province et les chefs des opérations militaires.

Arrivé depuis vendredi dans la capitale du Kasaï-Oriental, le Président de la République a poursuivi sa visite en s’entretenant avec les autorités locales, tout en prenant le soin d’évaluer quelques travaux dans la ville.  Ainsi, ce samedi, Joseph Kabila a visité l’interminable stade Kashala Bonzola, dont les travaux ont été lancés il y a exactement trois ans. Aucun meeting n’a été programmée dans la ville, fief de l’opposition congolaise.

 

- Publicité -

EN CONTINU