L’opposant Jean-Claude Muyambo renvoyé de nouveau de force à Makala

L’opposant Jean-claude Muyambo, qui était hospitalisé depuis plusieurs semaines,  a été renvoyé à la prison centrale de Makala ce vendredi.Partager :FacebookX

Muyambo_0

Des éléments de la police ont effectué une descente cet après-midi au centre hospitalier Carolina, situé dans la commune de la Gombe dans la capitale congolaise, où ils ont récupéré et renvoyé M. Muyambo en prison « sans dûment notifié, ni avis médical », affirme un de ses avocats.

C’est en effet la troisième fois que le président de la Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement (SCODE) est ramené de force à la prison de Makala. En janvier 2015, il a été extirpé par les forces de l’ordre d’un centre de santé où il se faisait soigner pour une fracture polytraumatique, selon son médecin traitant.

L’opposant congolais est poursuivi pour stellionat, manœuvre frauduleuse consistant à vendre un bien dont on n’est pas propriétaire. L’opposition a toujours dénoncé une détention arbitraire et politique.

Le tribunal de paix de Ngaliema (Kinshasa) a rejeté mardi 20 décembre la requête de mise en liberté provisoire de Jean-Claude Muyambo. Sur conseil de ses avocats, l’opposant détenu depuis janvier 2015 à la prison centrale de Makala avait introduit une requête à la justice pour obtenir une liberté provisoire.

Cette requête s’appuie sur une recommandation de la commission « Décrispation politique » du dialogue national inclusif qui s’est déroulé sous la houlette de la CENCO.

Son nom figurait sur la liste de deux cent cinquante-deux personnes devant être libérées présentée par les évêques catholiques membres de la CENCO.
C’est la dégradation de son état de santé qui a nécessité sa libération urgente de la prison. Contre contre attente, il retourne « de force » à sa cellule.