La RDC refuse un visa au cinéaste Thierry Michel, invité par Denis Mukwege

4
1267

Le réalisateur de Mobutu, roi du Zaïre, ou encore plus récemment de « L’Affaire Chebeya – Un Crime d’Etat ? », n’est toujours pas en odeur de sainteté à Kinshasa. Thierry Michel a vu les autorités congolaises lui refuser un visa, alors qu’il était dûment invité au festival Festival de Cinéma du Grand Lac de Bukavu, par le gynécologue Denis Mukwage.

Le cinéaste belge avait déjà été refoulé de la République démocratique du Congo (RDC) à son arrivée à l’aéroport de Kinshasa en 2012, où il comptait présenter son film consacré à l’assassinat du militant congolais des droits de l’Homme Floribert Chebeya.

La Fondation du gynécologue congolais affirme pourtant avoir respecté « toutes les procédures requises » pour faciliter l’obtention d’un visa à M. Michel. Les autorités congolais ont refusé de commenter cette information.

En 2015, Kinshasa avait également interdit la diffusion du film de Thierry Michel et Colette Braeckman, L’Homme qui répare les femmes, La colère d’Hippocrate, consacré cette fois-là au Docteur Mukwege.

Le Festival de cinéma des grands lacs « FECIGLAC » se tient chaque année à Bukavu, dans le Sud Kivu, prônant la paix durable et la célébration du 7ème art dans la sous-région.

 

4 Commentaires

  1. Dieu le père sait combien des cadres congolais se voient quotidiennement refuser le visa d’entrée en Belgique sans aucune raison, ni justification.

    Politico.cd et autres n’en font jamais état.

    Complexe d’infériorité quand tu nous tiens!

Comments are closed.